MèRE


SOMBRE DE JOUR

Sombre de jour comme un miaulement audible à plus de 50 km...

Un rayon traverse ces feuillages.. et je découvre un visage qui est enfermé..

Puis qui se repose..

Je sens son souffle qui se refroidit...

Comme s'il n'était plus attentif à son entourage...

Oh cachotteries des mots des arbres...

Je crois que la fatigue lui arrive..

Je crois que les feuilles meurent

Ainsi que son courage..

Qu'il redécouvre ces rêves avant de sombrer dans sa mort jaunie par ce soleil de jour




PEUR DE JOUR

Il y avait une entrée dans cette forêt..

Sans aucune échappatoire qui pousser à la réflexion.. tu te sentiras attaché à ces arbres..

Ta beauté te perdra

La forêt a décidé de ton sort, assassin

La décision sera difficile et pourtant tu as su l'accomplir..

Les ombres s'emparent de toi..

Te voilà à terre sans pouvoir atteindre ton sauveur..

Tu restes inconnu au yeux de la forêt..

Tu es mortel mais les ombres démarquent tes blessures..

Tu suspectes que les plantes parlent entre elles...

Tu doutes du temps avant de sombrer dans cette mélancolie




Elle

Elle l'a vu devenir un homme, malgré sa conscience, ses armes étaient sa force..
Sa froideur lui donne son courage de combattre , il n'avait pas changé aux yeux de la forêt, mais il était devenu un vrai meurtrier..
Le danger rodait autour, sa vie ne tenait plus qu'à un fil, alors il décida de souffrir pour atteindre son but..
sa rencontre lui faisait peur , son inquiétude le rongeait, son assaut n'était qu'imminent, avant de commettre ce meurtre..
un vide sans aucune intention et un désir de lui..